Récits de migration, récits de persécution. La « petite Turquie » entre mémoire et fiction, par Annie Benveniste

Cet article analyse les processus de construction de la mémoire de l’immigration par une population juive séfarade venue de l’Empire ottoman et victime des persécutions de la dernière guerre. Cette mémoire se caractérise par la difficulté des survivants à donner une quelconque importance aux souvenirs du pays d’origine de la migration et aux premiers temps de l’installation dans le quartier de la Roquette à Paris. Le récit de leurs parcours se raconte donc comme un voyage d’aventure entrepris de façon individuelle. Mais cette tonalité du récit renvoie à la façon dont les commerçants, nombreux parmi les juifs orientaux, sont caractérisés, comme des aventuriers. L’article rappelle d’abord les modes de construction du territoire communautaire et commerçant dans l’espace du 11è arrondissement, tels qu’on peut les lire dans les archives disponibles. Puis, il rend compte du déni, par les survivants, de leur passé ottoman et de ses traces dans l’immigration.




Migration narration, persecution narration, the Parisian district the « petite Turquie », between memory and fiction, by Annie Benveniste

This article tries to analyse how a Sephardic population coming from the Ottoman Empire and living the Nazi Occupation in France is constructing the memory of its immigration. Survivors have difficulty to give interest to their memories of the country of origin and of the first moments of their installation in the Parisian district called “La Roquette”. The narrative of their route is told as if it was an individual journey. But this mode of story telling reminds us of the way businessmen, who are numerous among Oriental Jews, are characterized as adventurous men. The article shows, first, through available archives, how the community and business territory was constructed in the Parisian district. Then, it analyses the denial, from the part of the survivors, of their Ottoman past and of its traces during the immigration period.